Rechercher dans ce blog

Nombre total de pages vues

vendredi 19 février 2010

"E.D.C.pocket organizer"

Souplesse de rangement...
Accés & modularité...

Pratique & polyvalent...
Maxpedition propose depuis peu aux amateurs d'Every Day Carry, une pochette spécialement conçue pour être à la fois pratique & astucieuse, offrant une résistance à l'usure et une accessibilité à toutes épreuves.

Facile à disposer dans de grandes poches de vêtements, en complément dans un sac à dos, ou sur soi à la ceinture, l'E.D.C. pocket organizer est suffisamment compact et modulaire pour se loger astucieusement à portée de main.
Ses angles arrondis et sa petite poignée Grab & Go le rendent particulièrement maniable et ajustable au gré des envies et des besoins.

L'ouverture principale se fait amplement et avec avec beaucoup d'aisance, offrant instantanément un accès rapide au contenu de la pochette. De multiples emplacements élastiques, attaches porte-clefs, permettent d'ouvrir la pochette dans n'importe quelle position avec beaucoup de sécurité : les objets sont parfaitement maintenus. Idéale pour disposer de façon sécuritaire : carnets, stylos, I-phone, kiridashis, briquet, firesteel, boussole, documents administratifs, pansements, compresses, médicaments d'appoint, micropur, microlight, huiles essentielles...

L' EDC pocket organizer est vraiment pratique en équipement d'appoint, aisément transférable d'un vêtement à un autre, ou d'un vêtement à un sac...Inutile alors, lorsque l'on se livre à ses activités favorites (professionnelles ou de loisir), de s'encombrer du superflu !

Pour vous procurer un Maxpedition EDC pocket organiser, une seule adresse :

vendredi 12 février 2010

OSS & SOE, by Fred Perrin

De simples limes à la base...
Force pénétrante...

Texture & aspect...


Fonctionnalité pratique...
Fred Perrin présente sa toute nouvelle gamme de couteaux forgés dans des limes demi-rondes...
Les puristes savent à quels point il est difficile d'ébaucher et de forger une lame digne de ce nom dans une lime dont l'épaisseur est réduite de moitié ! L'exercice de style n'est pas simple ni courant, mais lorsque l'on en contemple de vive prise en main le résultat, des sentiments intenses parcourent l'échine dorsale !
L'O.S.S. : Outil Simple & Suffisant, et le S.O.E. : Simple Outil Economique sont des lames fixes aux profils acérées et aux angles bien affûtés. Toute la géométrie de ces lames repose sur leurs capacités de perforation et de coupe. Simples et épurées, elles fonctionnent à merveille avec pour particularité le charme rustique de la lime traditionnelle.

De dimensions variables, les couteaux sont intégralement constitués dans la matière, et une demi plaquette en G10 vient améliorer judicieusement la prise en main du couteau. Le manche ainsi constitué est asymétrique, avec d'un côté le G10 et de l'autre, l'agréable texture apparente de la lime dont l'esthétisme ne laisse pas indifférent. La prise en main est on ne peut plus calculée, rien n'est laissé au hasard, ni trop, ni trop peu !
D'une résistance extrême, ces couteaux ne risquent pas grand chose (même à l'épreuve du jet !), ils demeurent simples à entretenir et suffisent à accomplir la plupart des tâches utilitaires demandées... Que ce soit dans la nature, ou dans une une cuisine, nul doute qu'ils ne lésineront pas à vous rendre service !
Et pour la petite histoire :
L'Office of Strategic Services était l'agence de renseignement américaine durant la seconde guerre mondiale qui entreprenait des actions subversives & clandestines destinées à renseigner et à nuire.

Le Special Operations Executive était la direction des opérations spéciales des services secrets de sa majesté, crée par Winston Churchill pour former & soutenir les forces de résistance face à l'ennemi.
Ce clin d'oeil est avant tout destiné aux braves qui à une période charnière, ont su établir et déterminer des concepts stratégiques de résistance face à l'opposant !

En attendant le prochain site de Fred Perrin, et pour toute information concernant la disponibilité de ses nouvelles productions, vous pouvez vous adresser à Isidore de chez Armes Bastilles ou bien à Iann de chez Bladecraft.
Retrouvez également dans le dernier numéro du magasine La Passion des Couteaux, un article dédié aux modèles OSS & SOE !

vendredi 5 février 2010

Code pénal & légitime défense

Un livre de chevet pour
certains...

Actuellement, encore trop peu de gens soucieux de leur sécurité, pratiquants de self défense ou amateurs d'arts martiaux, négligent l'aspect juridique de la légitime défense des personnes et des biens, s'exposant ainsi à des sanctions pénales dès lors qu'ils décident d'agir ou d'intervenir face à des menaces ou provocations, en méconnaissance des textes de lois.

La libre interprétation résultant de ce type d'attitude ou de considérations, peut s'avérer désastreuse de conséquence !
Alors vous retrouverez désormais également dans ce blog des articles abordant des aspects juridiques pratiques et essentiels plus qu'utiles à connaître pour vivre sereinement en ayant connaissance de certaines règles de droit qui régissent les rapports des hommes entre eux. Et oui, c'est dans l'ère du temps !!

Le nouveau code pénal de 1994 (le plus ancien "Napoléonien" datant de 1810), définit la légitime défense à l'article 122-5 tel que suit :
"N'est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle même ou autrui, accomplit dans le même temps un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d'elle même ou d'autrui, sauf s'il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l'atteinte."

"N'est pas pénalement responsable la personne qui, pour interrompre l'exécution d'un crime ou d'un délit contre un bien, accomplit un acte de défense, autre qu'un homicide volontaire, lorsque cet acte est strictement nécessaire au but poursuivi dès lors que les moyens employés sont proportionnés à la gravité de l'infraction."
De plus, l'article 122-6 du Code Pénal stipule :
"Est présumé avoir agi en état de légitime défense celui qui accomplit l'acte :
1° Pour repousser de nuit, l'entrée par effraction, violence ou ruse dans un lieu habité.
2° Pour se défendre contre les auteurs de vols ou de pillages exécutés avec violence."
Et pour pouvoir, devant les tribunaux invoquer la légitime défense, il est nécessaire que la personne ait été confrontée à une atteinte à son intégrité corporelle : l'agression, qui doit être réelle, constituant un danger certain et préalable. Ce danger certain peut concerner l'auteur de la riposte, mais aussi un proche à protéger ou un bien.

Ce qu'il est important de retenir c'est que l'acte d'agression (ou l'atteinte), doit être réel, actuel et injuste, alors que la riposte doit être immédiate , simultanée et proportionnée.
...A méditer !!